UNE CLASSE DE JEAN MOULIN AU MUSÉE TAURIN

Le 19 octobre 2017 à 14h 30, une classe du Lycée Jean Moulin de notre vlle, accompagnée de leur professeur Bernard Orengo, est venue visiter le Musée Taurin.  Cette visite portait sur l’étude de l’habit de lumières et les élèves avaient un travail à faire d’après les documents ci-dessous. Une visite et un travail qui a permis à la plupart des élèves de découvrir la Corrida.
Une excellente initiative de la part de ce professeur.

(en cliquant sur un texte : léger agrandissement)

REMISE DU PRIX MAURICE BOUVIER 2018

C’est le vendredi 10 novembre 2017 à 18 heures, dans le magnifique espace du Musée Taurin, 7, rue Massol à Béziers (34) que sera remis le Prix Maurice Bouvier 2018.

les corridas de Saragosse

L’UTB retransmettra les corridas de Saragosse
PASEO à 18 heures :

Mercredi 11 octobre
Toros de Juan Pedro Domecq pour Enrique PonceCayetano et Colombo (alternative).
Jeudi 12 octobre
Toros de Antonio Bañuelos pour Curro DíazEl Fandiet Paco Ureña.
Vendredi 13 octobre
Toros de Núñez del Cuvillo pour Sebastián CastellaAlejandro Talavanteet Roca Rey.

« Les Ariégeois, ambassadeurs du Biterrois »

Mercredi 27 septembre, 45 étudiants en BTS Tourisme (1ère et 2ème année) et cinq accompagnateurs du lycée Gabriel Fauré de Foix, sont venus dans le cadre de leur journée d’intégration, visiter le Musée Taurin de Béziers. Si tous n’étaient pas des aficionados confirmés, tous ont été intéressés par la visite guidée effectuée par Michel Bousquet, président de l’UTB et Francis Andreu, Président d’honneur.
Les œuvres présentées dans ce cadre magnifique du 7 rue Massol, témoignent du riche passé taurin de Béziers et ces futurs professionnels du tourisme ne manqueront pas de s’en souvenir dans l’exercice de leur métier.

Madrid – Feria de Otoño

La Feria d’Automne de Madrid est retransmise à l’UTB :

PASEO A 18h

 – Dimanche 24 septembre : toros de José Escolar et Ana Romero pour Iván Vicente, Luis Bolívar et Alberto Aguilar.
Jeudi 28 septembre : toros de Fuente Ymbro pour Morenito de Aranda, Joselito Adame et Román.
Vendredi 29 septembre : toros de Núñez del Cuvillo pour Antonio Ferrera, Sébastien Castella et Luis David Adame (confirmation d’alternative).
Samedi 30 septembre : toros de Puerto de San Lorenzo pour Miguel Ángel Perera, Juan del Álamo et Alberto López Simón.
Dimanche 1er octobre : toros de Adolfo Martín pour Antonio Ferrera et Paco Ureña, mano a mano.

JOURNÉES DU PATRIMOINE 2017 avec l’UTB

Comme chaque année le Musée taurin de Béziers ouvrait ses portes lors des Journées Européennes du Patrimoine. Ainsi plusieurs centaines de personnes, parmi lesquelles des anglais, allemands, belges… ont pu découvrir à travers les collections la valeur culturelle de la Tauromachie : la série d’estampes de Goya  » La Tauromachie », les habits de lumières de Maestros célèbres, les tableaux, affiches, photos…  démontrant la place éminente de la Tauromachie dans le domaine des arts, donc de notre culture. Quatre élèves de l’École taurine de Béziers, samedi Lucas Minana et Anaîs puis dimanche Clémente et Lenny Martins proposaient aux visiteurs deux toreos de salon commentés par Francis Andreu de l’Union Taurine Biterroise (UTB).

IMG_0001

IMG_0004

Dimanche soir le Musé s’ouvrait sur trois autres pans culturels. Les deux premiers avec l’association « Réussir à Béziers » et « Les Amis de saint Aphrodise » pour le Patrimoine gourmand de la la pâtisserie biterroise et la découverte pédestre de Béziers, le troisième avec le Gospel Africain de l’Université du Tiers Temps. En présence de la députée du Biterrois Emmanuelle Ménard, du maire de Béziers Robert Ménard, de ses adjoints à la Tauromachie et à la Culture, le président de l’UTB Michel Bousquet dans son intervention remerciait les différents donateurs ou déposants ayant au cours de l’année 2017, remis des objets de tous ordres liés à la Tauromachie ; présent Hugues Bousquet donnait au Musée et commentait deux affiches – toujours d’actualités – liées à la défense de celle-ci et une série de billets d’entrées aux arènes de Béziers

IMG_0010

IMG_0009

Les noms des lauréats concourant au Patrimoine Gourmand 2017 étant proclamés après ceux de la découverte pédestre de Béziers, le Gospel Africain pût être écouté…

Spécialités salées remarquées par le jury : la pissaladière de Cadelard – la pissaladière de la Ronde des Pains-Campaillette – la tartelette à la tomate du Fournil’s – le pain jambon-tomate de Rolland – la quichenette de la Briocherie – les tartes salées de la Font Neuve – l’escargot du Cristal-La Boulangerie.
Coups de coeur du jury :
L’escargot du Cristal-La Boulangerie et La quichenette de la Briocherie

Spécialités sucrées remarquées par le jury : le Bras de Vénus de Cadelard – le Biterrois de la Ronde des Pains-Campaillette – le Petit Peinard des Fournil’s – le gâteau au caramel de Rolland – le Prali-Cake et les Tartes aux figues du Dôme – le Suisse de la Briocherie – le Désir de la Font Neuve – la fougasse biterroise du Cristal-La Boulangerie.
Coups de coeur du jury :
Le Bras de Vénus de Cadelard, le Biterrois de la Ronde des Pains-Campaillette et le Prali-Cake du Dôme

aff 1928

Le Comité Inter Club de Béziers comportait : la Société Tauromachique, le Club Taurin et le Club Taurino Franco-Espagnol protestent contre l’organisation de la corrida du 3 juin 1928. Le journal « l’Éclair » au lendemain de celle-ci écrira notamment : « corrida très monotone, présidence regretable manque de compétence, beaucoup trop d’inutiles dans le callejon... »  et a propos d’Antonio Sanchez « n’est pas à revoir chez nous« . Les deux autres toreros étaient Juan et Firmin Armilita pour des toros du duc de Veragua.

septLes rues et places de Nîmes, le 30 septembre 1934, sont envahies par des dizaines de milliers de manifestants dont 66 députés et sénateurs venus de tout le grand sud de la France (de Bayonne à Marseille) pour protester contre les décisions fiscales du gouvernement Doumergue prises par un décret-loi dirigé contre toutes les formes de Tauromachies. Ces décisions – qui finalement ne seront pas appliquées et pour cause – comportaient notamment une taxe spéciale de 30% sur tous spectacles taurins, une augmentation des taxes sur les buvettes et billets d’entrée aux arènes. « Esprit du Sud » avant l’heure !

billets corridas béziers