UNION TAURINE BITERROISE

Bienvenue sur le site du plus ancien Club Taurin de Béziers

L’UTB ET L’ULTIMA

Vendredi 20 octobre, beaucoup de monde à la soirée du 41éme Gala des Journées taurines Biterroises de la Fédération des Clubs taurins du Biterrois sous le chapiteau géant de la Bodega des Arènes, lieu de la nouvelle formule pour le 40eme anniversaire du Tastevin d’argent de l’Union taurine Biterroise.  Aprés l’intervention de Robert Mula, président de la FCTB et de Robert Menard, maire de Béziers, quatorze toreros présents furent honorés, entrecoupés des remises des trophées de la Feria biterroise 2023.
Une soirée très sympathique dans une ambiance de fête…

Discours de Marie-Françoise Rouzier, présidente de l’UTB :

C’était il y a 40 ans. Feria de Béziers 1983, c’est l’année de la célèbre Miurada que l’Union Taurine Biterroise décerne son premier Tastevin d’Argent au meilleur novillero de la piquée. Pourquoi un Tastevin ? Parce que le vin, comme la tauromachie et le rugby, sont les phares de notre ville et de notre territoire et l’UTB a toujours voulu rendre hommage à sa ville, à la qualité et au professionnalisme de ses vignerons. Alors, soutenue par la Chambre d’Agriculture, ce tastevin a été créé. Par ce prix, l’Union Taurine Biterroise a souhaité encourager et récompenser ces jeunes toreros dans la difficile voie qui mène à la réalisation de leur rêve. De grands noms de la tauromachie ont été lauréats au cours de ces 40 ans. Tous ne sont pas là aujourd’hui mais nous avons quand même l’honneur et le grand plaisir d’en accueillir 14.

Nous allons les inviter à monter sur scène, par petits groupes et par ordre chronologique, mais avant je souhaiterais remercier celui qui, à la demande de l’UTB, a réalisé un véritable tour de force pour faire venir ces Maestros. Un énorme merci à Tomas Cerqueira auteur de cet exploit. Merci Tomas, sans toi les choses auraient été beaucoup plus compliquées. Un autre grand merci à celui qui fut à l’origine de ce Tastevin et qui a tenu les rênes de l’UTB pendant des années, Francis Andreu qui continue à nous apporter au quotidien sa grande connaissance de cet art si complexe. Merci à tous les Présidents de l’UTB qui ont permis, tout au long de ces 40 ans, l’attribution de cette récompense.
Merci aussi à la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois et à son Président Bernard Mula, qui ont accepté de nous faire une place dans le programme de ces journées taurines. Ce n’était pas évident au départ. Qu’un club taurin, même s’il s’agit du plus ancien, vienne perturber le déroulement habituel des journées taurines, n’est pas chose habituelle. Mais il faut bien de temps en temps casser les codes !!! Et puis, c’est aussi se souvenir que c’est l’UTB qui a créé ces journées taurines en 1983. Merci aux deux artistes de l’UTB, Jacques Charvet et Quentin Revilla qui ont immortalisé, grâce à leurs talents, ce 40ème anniversaire. Ils offriront aux Maestros les œuvres qu’ils ont créées pour l’occasion.
Merci à tous ceux qui, de près ou de loin, ont participé à l’organisation de cette manifestation. Merci bien évidemment à la Ville de Béziers qui, à chaque occasion, est à nos côtés.
Merci aux Maestros qui ont fait le déplacement. Ils n’ont pas oublié Béziers et se sont souvenus, qu’au début de leur carrière, l’UTB et Béziers leur ont donné un coup de projecteur. Les absents j’en suis sûre, auraient aimé être à nos côtés, notamment le Maestro biterrois Sébastien Castella qui toréé demain au Mexique.
Merci enfin à vous tous qui êtes là ce soir. Vous avez fait un choix, qui n’était pas facile pour certains, rugby ou tauromachie ? mais accueillir 14 toreros c’est un évènement dans la vie de notre cité et vous l’avez bien compris.

Nous allons donc débuter avec le premier lauréat, Emilio Oliva qui a reçu ce trophée en 1983 et 1984. Malheureusement empêché à la dernière minute, Emilio a tenu à être présent grâce à Christian Parejo, le plus chiclanero des biterrois ou le plus biterrois des chiclaneros. Il va monter sur scène à sa place. J’appelle Christian.

Groupes toreros :

  • 1983-1984 : Emilio OLIVA représenté par Christian PAREJO
  • 1985 : Jose Luis SESENA
  • 1988 et 1990 : Antonio Manuel PUNTA
  • 1989 : Jesulin de UBRIQUE
  • 1991 : Erik CORTES
  • 1994 : LUISITO
  • 1997 : Marc SERRANO
  • 1998 : Mario COELHO
  • 2002 : Manuel ESCRIBANO
  • 2005 : Medhi SAVALLI
  • 2008 : Roman PEREZ
  • 2010 : Thomas DUFAU
  • 2017 et 2019 : Carlos OLSINA
  • 2021 et 2022 : Christian PAREJO
  • 2023 : SOLALITO
Voir tous les editoriaux