TRIOMPHE DE CHRISTIAN PAREJO À PESAGUERO

Christian Parejo le novillero Chiclanero-Biterrois samedi 23 avril dans les arènes de Pesaguero (province de Cantabria), a combattu avec vaillance et succès deux novillos de la ganaderia Torrealba.
Au premier il coupe une oreille, puis au second deux oreilles et la queue. BRAVO !

Merci à la photographe Mélanie Huertas.

BÉZIERS UNE GRANDE JOURNÉE TAURINE AVEC CHRISTIAN PAREJO

Nous pouvons qualifier le samedi 9 avril 2022 comme la journée honorant le novillero Chiclanero-Biterrois (originaire de la cité andalouse de Chiclana jumelée avec Béziers). En effet en matinée, l’Union Taurine Biterroise organisait pour Christian un tentadero chez Jean-Baptiste Jalabert au mas de la Chassagne avec une vache et un becerro ; puis en soirée au Musée taurin de Béziers sa Peña en sa compagnie recevait l’Aficion biterroise.

Une bonne cinquantaine de membres de l’UTB avaient répondu présent. Après une visite du campo toutes et tous se sont retrouvés a la placita du lieu pour admirer Christain Parejo, en pleine forme malgré un vent camarguais, ne l’empêchant pas de montrer sa dextérité au capote et à la muleta.

Une vache sérieuse, plein d’allant, confiée par Christian en fin de tienta à Luis Torez (Charles) de l’école taurine de Béziers.

Puis un becerro fût accueilli par Christian. Un taureau intéressant avec du moteur, ne s’en laissant pas compter, rapidement le novillero avec de nombreuses passes de droites et naturelles sut mettre en valeur la noblesse de l’animal avec une conclusion rapide pour celui-ci.

Il ne restait plus au conclave de passer à table…

En soirée au Musée taurin, vraiment beaucoup de monde pour écouter Christian Parejo interviewé par Stefan Guin du Midi Libre après avoir été félicité et honoré par Robert Ménard en compagnie de la député de la circonscription Emmanuelle Ménard, de Benoit d’Abbadie président de la CTEM et de nombreuses personnalités du Mundillo biterrois.

La présidente de l’UTB Marie-Françoise Rouzier s’adressa à l’assemblée «  Cela s’appelle une journée bien remplie ! Pour ceux qui ont participé à la tienta de Christian au Mas de la Chassagne ce matin, la journée a été intense et belle. Nous revoilà, tous, pour prodiguer à Christian nos encouragements et lui dire que nous souhaitons le meilleur pour lui. Tout cela va être dit ce soir. Au nom de l’Union Taurine Biterroise, je voulais juste vous dire que nous sommes très heureux que cette soirée se fasse au Musée Taurin. Ce Musée qui devient le phare de l’aficion biterroise mais pas que puisque de l’extérieur, il commence à attirer l’attention. Pour exemples, l’Association Nationale des Bibliophiles Taurins va tenir son AG ici même dans les prochains mois, la Fédération des Sociétés Taurines de France va organiser fin avril la formation du Corps des Présidents et Alguazils de corridas, hors tauromachie le Medef se réunit dans ces salles la semaine prochaine, nous avons reçu le mois dernier le Club des Epicuriens, etc. Même en Espagne où nous allons, pendant la Feria de Cordoue, nous jumeler avec un club taurin et initier une rencontre avec le Musée Manolete. Bref on commence à nous connaître, pourtant ce n’était pas gagné car nous venons de loin. Le point d’orgue de l’année 2022 sera à n’en pas douter, l’exposition « Soñando de un sueño soñé », « En rêvant d’un rêve, j’ai rêvé » du sculpteur madrilène Puente Jerez sur l’histoire d’amour tragique de Manolete et Lupe Sino. C’est de cette façon que l’UTB a souhaité commémorer le 75ème anniversaire de la mort du 4ème Calife de Cordoue. Cette exposition sera présentée ici même, du 8 juillet au 18 septembre avec un vernissage atypique puisqu’il débutera à 13 H à la Manade Margé pour se terminer le soir au spectacle du Cirque Gruss. Bien évidemment, nous ne sommes pas seuls dans cette organisation et je souhaite remercier bien sincèrement la Ville de Béziers pour son engagement à nos côtés autour de cette expo qui fera rayonner Béziers bien au-delà de ses frontières. Merci aux partenaires qui nous ont rejoints et qui croient à la valeur de cette manifestation culturelle et merci à ceux qui vont venir. L’annonce officielle de cette exposition va être faite par l’artiste lui-même, dans les arènes de Las Ventas, le jeudi 26 mai. L’UTB sera à ses côtés. »

Puis le président de la Peña de Christian Parejo, Emmanuel Olacia remercia les nombreux présents les invitant à rejoindre l’association une des meilleures façons de soutenir moralement le novillero et aussi financièrement car les novillos, becerros, déplacements… coutent chers.

Durant son long et passionnant interview – accompagné de son apoderado Tomas Cerqueira considéré comme un grand frère – Christian nous a appris que c’est très jeune qu’il a rêvé, puis tout faire pour devenir un jour torero. C’est aussi grâce à son grand-père qu’il a découvert et aimé le monde du toro… Pour la temporada 2022, après de multiples trophées obtenus ces trois année précédentes et un grave accident il foulera notamment les ruedos d’Istres, Tarascon, Soustons, Bayonne, Mont-de-Marsan, Béziers… et le 7 mai débuter sa participation au Circuito de Novilladas de Andalucía abandonné l’an passé en demi-finale du fait de sa grave blessure. Alors, suerte Christian.
HB