BÉZIERS – une soirée avec la FSTF chez Tendido7

tendido7Mercredi dernier 3 décembre, le Club Taurin biterrois Tendido7 (siete) et son président André Roques recevaient, lors de leur réunion mensuelle, le nouveau président de la Fédération des Socités Taurines de France (FSTF) Dominique Valmary ainsi que Jean-Jacques Dhomps. Même si aux yeux d’une partie de l’Aficion Biterroise Tendido7 semble relativement « fermé » sur l’extérieur, cela n’empêche pas ses adhérents de participer en différents lieux à la « défense et la pérennité de la corrida à travers, et dans le respect, de ses règles et valeurs« . D’ailleurs pour faire mentir cette opinion, André Roques avait invité à cette soirée différentes personnalités de l’Aficion biterroise, notamment Michel Bousquet président de l’Union Taurine Biterroise, Bruno Denat du Cercle Taurin Biterrois…

En ouverture de la soirée, Dominique Valmary a fait un contre-rendu du dernier Congrès (96eme) de la FSTF tenu à Alès le 18 octobre dernier. Trois axes majeurs sont mis en avant.

Le premier poursuivre, mais en l’amplifiant, la défense de l’éthique et de l’autenticité de la tauromachie avec tous ceux qui sont animés par ce but. C’est là une priorité face aux anti-corrida développant auprès des parlementaires nationaux et européens un lobbyng pouvant à la longue porter ses fruits. Il faut donc que l’Aficon se mobilise davantage et cherche des alliés, menacés eux aussi, comme les chasseurs, les éleveurs…

En second, développer les contacts avec les clubs fédérés au sein des trois régions fédérales. L’information doit donc circuler davantage, être descendante mais aussi ascendante. La FSTF a besoin de connaître les désirs, les besoins des clubs. En tant que président Dominique Valmory a bien l’intention, comme il l’a fait à Béziers, de rendre visite aux clubs affiliés ; des fiches techniques, juridiques et autres en fonction de l’actualités seront à leur disposition. Sera aussi proposé une liste de conférenciers attachés au monde taurin.

Troisième objectif, s’ouvrir plus à la jeunesse : informations, utilisations des réseaux sociaux et politique tarifaire attractive vers les jeunes doivent être mises en place rapidement. C’est là une nécessité pour la pérennité de notre passion.

Parallèlement à ces trois axes la Fédération a l’intention de mener à bien la création d’un corps de présidents des corridas, formé et sensibilisé aux évolutions taurines… Dominique Valmary et son bureau entendent aussi continuer en le renforçant, le rapprochement avec l’Union des Villes Taurines de France et l’Observatoire National des Cultures Taurines, particulièrement dans les domaines judiciaires (ne rein laisser passer concernant les animalistes), techniques comme le règlement taurin, sans oublier la promotion de la Tauromachie auprès des médias.
Puis, en fin de réunion, l’Union des Bibliophiles Taurins de France a présenté sa dernière parution consacrée à l’histoire de la Tauromachie en Amérique latine, un ouvrage à offrir pour les fêtes de fin d’année. (nous y reviendrons)

Une chose est certaine les présents à cette soirée sont repartis satisfaits et conscients de l’importance des combats à mener pour la défense et promotion de la Tauromachie…

Hugues Bousquet – site du Taure Roge

JOURNÉES TAURINES BITERROISES 2014

Samedi 18 octobre, lors de la « NUIT des TOROS D’OC » à la salle Zinga Zanga, Michel Bousquet remettait le trophée du Meilleur Novillero (tastevin d’argent) à Roca Rey ; en l’absence de celui-ci c’est symboliquement un éleve de l’ETBM qui l’a reçu pour lui transmettre.
Puis le président de l’UTB a demandé aux matadors présents ayant reçu ce trophée les années précédentes de le rejoindre sur la scène.

DSC_0169Comme l’an passé, mardi 14 octobre, à l’invitation de l’UTB et au musée taurin de Béziers, Bernard Mula président de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois présentait le programme des 32emes Journées Taurines Biterroises, ceci en présence de Benoit d’Abbadie adjoint au maire de Béziers en charge de la Tauromachie, de Michel Bousquet président de l’UTB et de Didier Bresson président de l’École taurine locale . Ce fut l’occasion pour Bernard Mula de souligner l’importance de la Tauromachie dans le Biterrois et de l’importance d’un rassemblement sans faille de toute l’aficion locale pour, face aux anti-corrida, promouvoir et défendre la Culture taurine. Lors de cette présentation, deux élèves de l’École biterroise firent, à travers un toreo de salon, une démonstration de leur savoir faire..

SALON JOURNÉE 2014AFFICHE FEDE 2014Programme complet des Journées Taurines  Biterroises 2014

Mardi 14 octobre – Musée Taurin Mail Chapat
18h : Toreo de salon en présence du maestro Richard Milian.
19h30 : Présentation des Journées Taurines.
Mercredi 15 octobre – Théâtre des Franciscains (entrée gratuite)
19h : Inauguration des Journées Taurines et de l’exposition de tableaux et peintures d’Aline Brun – Vernissage de l’exposition photos de Bruno Bade et Noël Morato.
20h : Spectacle de Flamenco.
Jeudi 16 octobre – Théâtre des Franciscains (entrée gratuite)
19h30 : Film et débat animé par Rolland Agnel et Paul Hermé sur la corrida de Miura de 1983  – Cartel : Richard Milian, Victor Mendes et Nimeño II. Présence de Richard Milian et Victor Mendes.
Vendredi 17 octobre – Théâtre des Franciscains (entrée gratuite)
19h30 : Film et conférence sur le Toro Bravo en présence du maestro Richard Milian et du ganadero Robert Margé.
Samedi 18 octobre
12h : Apéritif offert à la Peña Emilio Oliva, réception du maestro Richard Milian.
17h : Réception du maestro Richard Milian à la Colonie Espagnole (La Querencia)
19h30 : Salle Zinga Zinga, « Nuit des Toros d’Oc »…
Hommage au maestro Richard Milian, présence de Maestros Français et des représentants des Villes Taurines Françaises. Remise des Trophées aux triomphateurs de la Feria de Béziers 2014.
Dimanche 19 octobre
11h : Tienta des élèves de l’Ecole Taurine de Béziers aux arènes.(entrée gratuite)
12h30 : Apéritif.
13h : Déjeuner dans les casetas.
15h : Grande Fiesta Campera avec la participation des maestros. (15 euros, gratuit moins de 12 ans)
CARTEL :
Juan Bautista, Manuel Escribano, Cayetano Ortiz et les novilleros : Carlos Olsina, Joao Machado, El Luri (Espagne)… BÉTAILS : MARGÉ et André CASTELLA